En naturopathie, l’étude morphologique a toute son importance[1]. C’est une méthode d’investigation qui se base sur l’observation des formes et qui permettra de déterminer ce fameux tempérament.

Selon Pierre-Valentin MARCHESSEAU[2]: « La santé sculpterait les formes extérieures du corps jusqu’à réaliser une beauté, reflet d’une harmonie interne. Ne dit-on pas que la perfection des formes d’un animal indique toujours sa haute vitalité. La beauté vient donc de l’intérieur ».

[1] Lire la Santé dans les formes du corps – Livret 4 – Edité par l’auteur – 1974 – (61 pages)

[2] Cette observation se divise entre la morpho-physiologie = lecture du fonctionnement de nos organes grâce à l’étude des formes et la morpho-psychologie = étude du fonctionnement de la pensée en fonction des formes du visage et du crâne.

Pour illustrer les quatre tempéraments dits hippocratiques, j’ai tenté de les rapprocher de personnages de bande dessinée. Et pour les rendre plus parlant et s’adresser au plus grand nombre, j’ai pensé aux personnages de Tintin, ce jeune reporter, héros de la fameuse BD d’Hergé dont les traductions dans plus de 80 langues et dialectes différents en font une référence des plus populaires[3].

  • Le sanguin: Sur le plan physique, le sanguin est un personnage costaud, solide et tonique avec des muscles pleins. Il digère tout. Son teint est rosé et son haleine fraîche. Sur le plan psychologique, c’est un personnage extrêmement sociable avec pleins d’amis. Il recherche le contact avec ses semblables et a besoin de connaître une quantité de personnes. Il est d’une nature cordiale, généreuse et optimiste. C’est le type même du bon vivant, celui qui participe à tout et aime être entouré. Il est toujours d’accord et aime tous les plaisirs de la vie. A table, il devient rouge. C’est un impulsif. Il peut travailler 12 heures par jour et ne tombe jamais malade jusqu’au jour où… Il doit alors ménager son cœur.  Et dans le rôle du Sanguin, j’appellerai le Capitaine Haddock « Mille millions de sabords » !
  • Le lymphatique: Sur le plan physique, le lymphatique est plutôt épais, rond, décontracté, relâché. C’est un peu la bonne pâte qui aime la bonne chair et risque de finir en chair. Attention au risque d’embonpoint voire de diabète. Il doit ménager son estomac ! Son regard est doux, parfois un peu vague. Sur le plan psychologique, c’est un personnage flegmatique et insouciant, il est “cool”, rêveur. Très peu émotif, il est difficile à impressionner et fait preuve d’un remarquable sang-froid dans la plupart des situations. Les Dupond et Dupont, ces jumeaux flegmatiques, sont à l’image du lymphatique. Petite astuce pour les différencier : regardez bien la forme de la moustache : celle de Dupond avec un « d » est droite, tandis que celle de Dupont avec un « t » est recourbée vers l’extérieur. Un exemple qui vous montre que malgré la ressemblance parfaite, un petit signe bien particulier permet de les différencier.
  • Le bilieux : Sur le plan physique, le bilieux est tout en muscles, avec une apparence tonique, énergique, autonome et parfois même trop indépendant. Sa peau est chaude et sèche et son teint est plutôt jaune. Son regard est droit, perçant, autoritaire. Sur le plan psychologique, c’est un personnage volontaire, qui aime se donner des buts et déployer des efforts pour les atteindre, il sait prendre le commandement et il est suivi. Un sens aigu des responsabilités, beaucoup de discipline, de courage en font un entrepreneur, un décideur, très convaincant. Il aime diriger et fait généralement preuve d’ambition. Mais c’est aussi un créatif et un amoureux, qui doit être dans la passion. Ce grand athlétique doit faire attention à son système digestif avec risques d’allergies et à ses articulations. Et dans le rôle du bilieux, j’appellerai Tintin lui-même.
  • Le nerveux : Sur le plan physique, le nerveux est plutôt petit, mince, tendu, sec et froid. Il a les chaires et la peau sèche, le teint gris. Ses muscles sont tout fragiles. Ses gestes sont rapides et saccadés. Son regard est un peu inquiet. Le nerveux, sur le plan psychologique, est un intellectuel, doté d’un sens critique développé et d’un bon esprit d’analyse. Il possède un vrai talent pour travailler dans la précision et la minutie. Il adore faire des listes et les réalise. Chaque chose à sa place, il aime bien ranger. Il est extrême dans son talent jusqu’au génie. Il est humble et modeste. Mais son fort mental peut lui faire oublier ses limites physiques. Il doit apprendre à s’écouter et à se respecter et doit faire attention au surmenage et au stress. Et dans ce dernier rôle et pas des moindres, j’appellerai le professeur Tournesol !

Un petit exercice à décliner selon les héros préférés de chacun, que ce soit « La Reine des Neiges[4] » avec Elsa, Anna,Hans, Kristof, le Duc Weselton ou Oaken, « Astérix (un Bilieux) et Obélix (plutôt Lymphatique)[5] » ou les quelques personnages humains de la série Star Wars…

Vous verrez ainsi que les tempéraments sont nuancés (il peut y avoir un peu de sanguin avec beaucoup de lymphatique ou un peu de nerveux avec du bilieux…). C’est un peu comme une enquête que mènerait Sherlock Holmes[6], fameux détective et son acolyte, le Docteur Watson : « Elémentaire, mon cher Watson » !  Pas si élémentaire que cela, il faut savoir ouvrir l’œil et bien observer… Chaque cas étant unique, seule une enquête rondement menée permettra d’identifier  la cause de la cause de la cause.

[3] https://fr.tintin.com/essentiel

[4] Film d’animation Disney de 1h49 minutes sorti en 2013.

[5] Bande dessinée française créée le 29 octobre 1959 par le scénariste français René Goscinny et le dessinateur français Albert Uderzo.

[6] Sherlock Holmes est un personnage de fiction créé par l’écrivain anglais Sir Arthur Conan Doyle.

EXTRAIT DE MON MEMOIRE consacré à « la naturopathie expliquée aux enfants ! »

 

En attendant de vous voir ou de vous revoir, prenez soin de vous sainplement !

Isabelle Luquet, naturopathe

Pour des conseils personnalisés et adaptés à votre cas personnel, n’hésitez pas à prendre rendez-vous sur Doctolib.

 

Photo de Paul Hanaoka sur Unsplash

Photo de Eugène Chystiakov sur Unsplash